RALLY TRIBUTE 2021 : EXTRAORDINAIRE AVENTURE AUTOMOBILE ET HUMAINE ETAPE 3

La première édition de Rally Tribute proposée par Car-Events s’est tenue du 10 au 13 juin. Un périple dans des régions qui en ont mis plein la vue des participants, qui sont aussi passés par 10 spéciales mythiques du Rallye de Monte-Carlo. Une balade pas si reposante que l’on pourrait le croire a priori mais surtout une aventure humaine extraordinaire, faite de rencontres et de moments de partage inoubliables.

Serres – Samedi 12 juin, 09h00.

Le Rally Tribute a beau être une balade commémorative, sur les routes tortueuses du Monte-Carlo et par avec une météo très estivale, ce n’est pas nécessairement une promenade de santé ! Surtout les deux premières journées, qui à elles seules cumulent plus de 600 km. Parfois éprouvant pour les plus anciennes… Ce qui nécessite quelques séances de mécanique, notamment avant de prendre la route pour la 3e étape, ou… durant l’étape, ce qui vaut au groupe de belles rencontres avec des locaux extrêmement accueillants dans des petits villages montagnards reculés. Le côté humain, c’est ça aussi le Rally Tribute

Après les paysages grandioses de la veille, le Rally Tribute passe encore par deux belles spéciales montagneuses du Monte-Carlo : Roussieux / Laborel et Laborel / Montauban-sur-l’Ouvèze. On retiendra notamment la petite vingtaine de kilomètres enchaînée sur la seconde nommée, avec passage au fameux Col de Perty, à 1302m d’altitude.

Après le repas typé gastronomique de la veille à l’Auberge du Collet, à Saint-Agnan-en-Vercors, nouvel établissement irréprochable dans le sympathique petit village de Saint-Auban-sur-l’Ouvèze, La Clavelière, avec en prime une vue panoramique exceptionnelle.

Si les dernières spéciales du Monte-Carlo prévues sur ce Rally Tribute 2021 ont été bouclées cette matinée de la 3e étape, les participants n’ont pas fini de profiter des fabuleux paysages qu’offre le Vaucluse et de ses routes envoûtantes. Exemple avec le passage sur la D942 des Gorges de la Nesque, désignées parmi les plus belles routes de France.

Ultime halte avant l’arrivée à l’hôtel, Gordes. Avec son patrimoine riche et varié, notamment son château qui couronne le village depuis le XIe siècle, ce bourg perché sur un  piton rocheux à +/- 300 mètres d’altitude est l’un des villages les plus visités du Parc naturel régional du Lubéron. L’occasion de souffler un peu après le dernier tronçon serpentant la région de Murs, avec passage au Col éponyme, à plus de 600 m d’altitude.

Arrivée à Bonnieux, où le partage du repas du soir est ponctué d’un couché de soleil idyllique sur le Géant de Provence.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :