RALLY TRIBUTE 2022 : DAY1

Car-Events a proposé, du 19 au 22 mai, la 2e édition de son RALLY TRIBUTE. Comme en 2021, c’est donc sur les traces du plus célèbre rallye du monde que, 4 jours durant, les participants ont foulé plusieurs spéciales parmi les plus emblématiques de l’épreuve monégasque. En route pour 1.200 km sur les traces du Monte-Carlo. (Illustrations G. Zabara, Th. Ligot & Car-Events)

C’est entre Gap et Saint-Paul-de-Vence que se partageaient cette année les participants au Rally Tribute, avec au programme non moins de 18 Sections HOMMAGE. Après une première belle soirée, la caravane quittait Gap pour se rendre à Saint-Paul-de-Vence, via 5 Sections HOMMAGE, dont en guise de mise en jambe, la bonne vingtaine de kilomètres reliant Saint-Jean-Saint-Nicolas à La Bâtie-Neuve, terrain de Pont-du-Fossé. L’occasion d’emprunter une partie de la Route Napoléon et de déjà grimper à près de 1.600 mètres d’altitude lors du passage que Col de Moissière, avant de redescendre en traversant la Forêt Domaniale du Sapet sur des routes étroites, puis très large sur la fin.

Cap ensuite sur Sellonet, pour découvrir la spéciale du Col des Garcinets, dans la configuration utilisée durant plusieurs années. Après un départ en côte étroit, avec une vertigineuse longue portion à flanc de coteau…, c’est par une route rapide que l’on atteint le col, perché à 1.250 m d’altitude, avec en fin de parcours, le passage à « Les Tourniquets ». Une section également marquée par la partie étroite et très sinueuse au « Tourniquet de Bayons », faite d’une succession d’épingles « en terrasse » pour terminer à Bayons.

Pour le troisième HOMMAGE, les voitures reliaient Sisteron à Thoard, classique parmi les classiques, utilisé près de 30 fois depuis les années 80. Ce parcours se caractérise notamment par ses passages dans la Réserve Naturelle de Haute-Provence et au Col de Fontbelle, le tout entrecoupé de quelques magnifiques vues panoramiques à donner le tournis.

Après le repas de midi, c’est de Digne-les-Bains que démarrait la Section HOMMAGE suivante, à savoir le Col de Corobin, grand classique des années 80-90. Une autre vingtaine de kilomètres de bonheur sur un tracé alternant portions boisées sinueuses et très rapides, avec un magnifique final sinueux et étroit vers Chaudon-Norante, après avoir franchi le Col du Corobin (1.208mm) à un peu plus de la mi-parcours.

C’est l’une des plus longues Sections HOMMAGE du séjour qui clôturait cette première étape, avec les près de 40 km reliant Puget-Théniers à Revest. Au menu, les Col St-Raphaël (876m) et Col St-Michel (930m), de magnifiques passages au pied et entre des roches. Tout simplement sublime…

Au terme de cette première étape bien chargée, l’arrivée à l’hôtel à Saint-Paul-de-Vence était franchement la bienvenue… Mais quelle belle journée !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :