ÉTHANOL ET OLDTIMERS

L’Éthanol fait parler de lui, notamment en France où il fait une percée depuis quelques mois. Mais qu’est-ce ? Et quid de nos ancêtres ? (source Total Energie ; illustrations DepositPhotos)

Commençons par le commencement avec ce petit rappel concis.

ÉTHANOL

 Alcool obtenu par fermentation des sucres en éthanol (à partir de céréales ou de betterave)

  • Liquide incolore, volatil, inflammable et combinable à l’eau en toutes proportions ;
  • Alcool présent dans les boissons alcoolisées ;
  • Aussi utilisé par :
    • L’industrie agroalimentaire (production de spiritueux notamment) ;
    • La parfumerie ;
    • L pharmacie galénique (solvant) ;
    • biocarburant (bioéthanol).

BIOCARBURANTS

A partir de plantes et de végétaux contenant du saccharose (ex. canne à sucre, betterave) ou de l’amidon (ex. blé, maïs) ; s’est d’abord développé dans des pays comme Brésil, États-Unis ou Suède ; Lancé chez nous courant 1ère décennie 2000.

Toutes les essences contiennent une proportion plus ou moins forte en éthanol ; ce sont donc des Biocarburants ; mélange censé améliorer le bilan carbone des moteurs à combustion.

•             SP95* : 7,5 %

•             SP98* : 15 % d’ETBE** contenant lui-même 7,5 % d’éthanol (soit <2% d’éthanol total)

•             SP95* E10 : 10 %

•             E85 : entre 65 et 85% selon les saisons ; dit « SuperEthanol » ; présenté pour réduire de façon significative les émissions de CO2 (-42,6%) et de NOx (50%) par rapport à l’essence ordinaire.

* 95 et 98 = indice d’octane ; mesure la résistance à l’auto-inflammation et en particulier sa résistance au cliquetis ; plus il est élevé, plus la combustion est optimisée et plus votre moteur est protégé.

** ETBE : éther éthyle tertiobutyle ; additif pour carburant oxygéné ; au contraire de l’éthanol, ne favorise pas l’évaporation des carburants et n’absorbe pas l’humidité de l’air)


EFFETS DES CARBURANTS À L’ÉTHANOL

  • Appauvrissement du mélange air-essence ;
  • Dégradation des matériaux souples ;
  • Hygroscopie de l’éthanol (tendance à retenir l’humidité de l’air) ;
  • Oxydation de l’éthanol.
  • Réputé pour son pouvoir lubrifiant moindre ; met à rude épreuve les soupapes et leurs sièges.

L’E85 POUR QUELS VÉHICULES ?

  • Véhicules dits FlexFuel (à partir de 2000) prévus d’origine pour cet usage ; peuvent fonctionner avec n’importe quel type d’essence, du Sans Plomb 95, au E85… ou n’importe quel mélange de ces essences, peu importent les proportions (taux d’éthanol de maximum 85%).
  • Véhicules compatibles SP 95-E10 équipés d’un boîtier « E85 » homologué et installé par un garage agréé ; ne conviennent aux moteurs antérieurs à la norme Euro 3.

ET LES OLDTIMERS ?

  • Privilégier le carburant qui présente le plus faible taux d’éthanol, donc le SP98 ;
  • Dans la mesure du possible, remplacer les joints / membranes du système de carburant par des fabrications récentes compatibles avec l’éthanol ;
  • Éviter de remplir le réservoir et rouler régulièrement afin de régulièrement réapprovisionner le réservoir en essence « fraîche » ;
  • Utilisez un additif essence inhibiteur de corrosion spécialisé ;
  • Avant longue immobilisation, (ex. hivernage), vidanger réservoir, conduites, filtres et carburateurs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :