RALLY TRIBUTE 2021 : EXTRAORDINAIRE AVENTURE AUTOMOBILE ET HUMAINE ETAPE 2

La première édition de Rally Tribute proposée par Car-Events s’est tenue du 10 au 13 juin. Un périple dans des régions qui en ont mis plein la vue des participants, qui sont aussi passés par 10 spéciales mythiques du Rallye de Monte-Carlo. Une balade pas si reposante que l’on pourrait le croire a priori mais surtout une aventure humaine extraordinaire, faite de rencontres et de moments de partage inoubliables.

Montélimar – Vendredi 11 juin, 09h00.

Après la magnifique boucle ardéchoise de la veille, et la halte mémorable à La Remise à Antraigues, les participants au Rally Tribute 2021 repartent pour ce qui restera visuellement la plus belle étape.

Le passage au monumental Cirque de Combe Laval restera assurément inoubliable. L’occasion en tous cas d’en prendre plein les yeux dans un environnement naturel dont l’immensité et la puissance dégagées forcent le respect et l’humilité.

Après passage sous un petit tunnel, on passe de Combe Laval au Col de la Machine, à 1015 m d’altitude. L’occasion de prendre un rafraîchissement pour se remettre de ses émotions, dans cet établissement qui, surtout dans les années 70-80, a vu tellement d’équipes passer en période de Rallye de Monte-Carlo

Au milieu de nul part, ou presque, le repas de midi est pris au frais, sur une terrasse à près de 900 m d’altitude, dans une petite auberge de Saint-Agnan-en-Vercors ; un bonheur que ce repas de midi gastronomique basé sur des produits de terroir. Pour arriver là, le Rally Tribute a profité d’une « autoroute » alpine : un magnifique « billard » asphalté, sinueux et large, avec pour cerise sur le gâteau, des paysages à couper le souffle. Un régal pour les yeux et les amateurs de conduites.

Si la boucle matinale ne passe que par une partie de la spéciale de Saint-Jean-en-Royans, ceci pour favoriser le Combe Laval (on passe aussi à côté du Col de l’Echarasson, autre lieux historique du « Monte »), le Rally Tribute retrouve des célèbres « chronos » l’après midi. Mais avant cela, c’est la descente du Col de Rousset, qui est prévue vers Die, avec arrêt au point de vue panoramique juste à la sortie du tunnel qui y mène. Le temps d’admirer d’en haut cette route qui serpente sur des kilomètres et qu’il faudra partager avec cyclistes et motards, qui eux aussi apprécient ce genre de route.

Trois spéciales sont visitées l’après-midi, avec Saint-Nazaire-le-Désert / La Motte Chalançon, Les Savoyons / Plan de Vitrolle et le Col de Faye pour finir. Trois tracés totalement différents, très sinueux, très large et très rapide pour le premier, également purement montagnard et parfois fort sinueux pour le second, qui en revanche passe par des endroits extrêmement étroits et à flanc de coteau (loupage interdit !), et enfin des routes étroites à travers des paysages qui nous sont plus familiers pour le dernier tronçon, entrecoupé de nombreux petits sommets aveugles. Malheureusement, c’est aussi les premiers soucis mécaniques qui se manifestent pour certaines « anciennes »… Et oui, même en balade, c’est éprouvant les routes du Monte-Carlo ! Et pas que pour les voitures ! Une bonne nuit de sommeil réparatrices fera du bien à tout le monde…

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est plak-3-hommage-40.png

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :