STORY : OPEL KADETT / ASTRA

60 ANS DE SUCCES : 1937 / 1978

Dès 1936, Opel a été parmi les premiers constructeurs automobiles à mettre sur le marché une voiture compacte familiale et surtout abordable : l’Opel Kadett. Le début d’une longue histoire dont la fin n’arrivera que près de 60 ans plus tard… Premier volet.

(09.09.2022 – Marc Lacroix – Illustrations Constructeur & DepositPhotos)

1937 – La toute première Kadett

10 / 1962 – Kadett « A »

1965 – Kadett « B »

09 / 1973 – Kadett « C »

1975 – City

Fin 1975 – Kadett GT/E

1976 – Kadett Aero

07 / 1977 – Kadett « C2 »


1937 – La toute première Kadett

Commercialisation de la toute nouvelle et première Kadett ; révolutionnaire caisse autoporteuse.

Proposée en berline 2 portes et en découvrable ; produite jusqu’en 1940 (plus de 100.000 exemplaires) ; 1.1-23 ch repris à l’Opel P4.

Plans et outillages repris par l’Armée Rouge après la guerre pour créer la première Moskvitch (modèle 400 / 420) ; elle fut la première voiture russe commercialisée sur des marchés occidentaux ; légèrement améliorée, une 401 a poursuivi sa carrière jusqu’en 1956.

10 / 1962 – Kadett « A »

Commercialisation de la nouvelle Kadett « A ».

Première Kadett d’après-guerre.

La gamme comprend berline 2 portes, coupé 2 portes et un break « Caravan » 3 portes.

L/l/h/Empatt. : 3.92-3.99 / 1.47-1.48 / 1.41-1.40 – 1.80 / 2.32m

Disponible avec 1.0-40 ch ou 48 ch (version « S ») ; boîte 4 manuelle

Près de 650.000 exemplaires produits entre octobre 1962 et juillet 1965.

Commercialisation de la nouvelle Kadett « A ».

1965 – Kadett « B »

Lancement 2e génération d’Opel Kadett dite « B » ; VW Coccinelle pour cible principale ; propulsion à moteur longitudinal avant (de 1.0-40 ch à 1.9-105 ch selon années et versions) ; produite à plus de 2.600.000 unités entre 1965 et 1973.

L/l/h/Empatt. : de 4.10 à 4.18 / 1.57 / de 1.27 à 1.40 / 2.42m.

Disponible en de nombreuses versions : berline 2 ou 4 portes, break 2 ou 4 portes, coupé standard, Kiemen (ci-dessous) et Rallye (ci-contre), Fastback 2 et 4 portes.

1973 – Kadett « C »

Lancement Kadett « C » (3e génération « moderne »).

Cette génération fête la 5.000.000e Kadett.

Sera aussi produite comme Isuzu Gemini (photo gauche) côté asiatique (version actualisée importée aux États-Unis début 80s), Holden Gemini en Australie (droite), ou encore Daewoo Maepsy en Corée du Sud.

1975 – City

Lancement Kadett City (3 portes à hayon) ; avec nouvelle VW Golf pour cible avouée sur marché naissant des hatchbacks ; née d’un projet Vauxhall (filiale britannique d’Opel) concrétisé par la Chevette en mai 1975 et dont la City reprend la base.

Fin 1975 – GT/E

Kadett GT/E (version sportive) ; bicolore ; gros logos GT/E ; 4 cylindres 1.9i -105 ch ; passera en 2.0-115 ch en 1977 ; 850 kg ; fut une redoutable voiture de rallye, notamment avec Walter Röhrl, Jean-Pierre Nicolas, et chez nous Jean-Louis Dumont et Guy Colsoul entre (de nombreux) autres..

1976 – Kadett Aero

Lancement Kadett Aero (semi-cabrio) signé Baur ; carrière éphémère due à son prix élevé ; moins de 1.300 unités produites.

07 / 1977 – Lifting

Clignotants désormais intégrés aux phares avant et non plus sous le pare-chocs ; désignée « C2 » en interne (« C1 » jusque-là)


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :