RALLYE MONTE-CARLO 2023 – FORD & HYUNDAI

Mesdames et Messieurs, ça va commencer ! (bis)

Après Toyota hier, passons en revue les troupes de Ford, dernier vainqueur en date à Monaco, et Hyundai.

(17.01.2023 – Marc Lacroix – constructeurs et Car-Events)

Ford : Sans Loeb mais avec Tänak

Dans les rangs du M-Sport Ford World Rally Team, le fait majeur de ce début de saison est incontestablement le retour d’Ott Tänak. L’Estonien retrouve donc une équipe qu’il connait bien, pour l’avoir intégrée de 2012 à 2017 sous différentes formes (Stobart, DMACK, Ford WRT). Le champion du monde 2019 sera le chef de file la formation anglaise cette saison. Restera à voir s’il s’habituera à la Puma Hybrid Rally1 suffisamment rapidement que pour pouvoir se battre pour la victoire lors de cette première manche de la saison.

Autre interrogation, où se situera la Puma ? Si elle était entrée dans l’histoire voici 12 mois en s’imposant lors de sa première apparition, au Monte-Carlo, grâce à ce bougre de Sébastien Loeb (un accord malheureusement non reconduit cette année…), mis à part l’un ou l’autre coup d’éclat (notamment lors des apparitions ponctuelles de Loeb), la suite de la saison avait été nettement moins convaincante…

Pour tenter de contrecarrer les déceptions de 2022, c’est le Corse Pierre-Yves Loubet qui a été désigné pour disposer de la seconde Puma qui sera alignée l’intégralité de la saison. Une bonne nouvelle pour lui, mais aussi pour nous, puisque pour le seconder, Loubet a choisi notre compatriote Nicolas Gilsoul, qui signe donc son grand retour en WRC. Alors qu’en 2022 il a signé son premier scratch mondial et a mené pour la première fois une manche du WRC (Acropole), on attendra cette saison du fils d’Yves un premier podium.

Un autre Belge roule sous l’ovale bleu : Jourdan Serderidis. Il sera le premier privé de la saison à s’aligner en Rally1.

Un petit mot pour signaler que Ford sera également impliqué en FIA WRC2 avec des Fiesta pour Adrien Fourmaux et, un 3e Belge que nous suivrons de près, Grégoire Munster.


Hyundai : Un ténor, une valeur sûre et une inconnue

Pour sa 10e saison, Hyundai Motorsport parviendra-t-il a mieux réussir son début de saison qu’en 2022 ? Telle est la question !

Trois i20 N Rally1 Hybrid seront au départ au « Monte », avec tout d’abord Thierry Neuville (10e saison avec Hyundai) qui sera plus que jamais le chef de file de l’équipe en 2023. Après avoir connu bien des désillusions sur ce fameux Rallye de Monte-Carlo, Thierry s’y est enfin imposé en 2020, puis a terminé 3e l’année suivante pour son premier rallye avec son nouvel équipier, Martijn Wydaeghe. L’an dernier, il ne put guère faire grand-chose, tant la Hyundai paraissait loin du compte face à ses concurrentes. Gageons que si l’i20 a effectivement gagné en perf’, Thierry jouera les tout premiers rôles…

Aux côtés du duo belge, Dani Sordo remplira assurément son rôle de valeur sûre. Jouer placé est une spécialité de l’Espagnol et ceci est extrêmement important sur la longueur d’un championnat.

Et puis il y aura une inconnue, avec un petit nouveau qui découvrira la Hyundai. Comment Esapekka Lappi négociera-t-il cette nouvelle fonction ? Où le Finlandais se situera-t-il face à ses équipiers ? Premiers éléments de réponses dans quelques heures…

 

Publié par Car-Events

rue Basse, 32a 4600 Visé (B) TVA BE0725.827.937

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :