RALLYE MONTE-CARLO 2023 – ETAPE 3

Longue et difficile journée

La 3e étape nous a valu quelques faits de course, dès le début (abandon de Pierre-Yves Loubet), jusqu’à la fin (temps canon de Kalle Rovanperä qui revient à 16″0 d’Ogier).

(21.01.2023 – Marc Lacroix – constructeurs et Car-Events)

Même si l’on ne vit pas vraiment un Monte-Carlo comme on les aime, c’est-à-dire disputé dans des conditions difficiles qui voient s’accumuler faits de course et rebondissements, cette 3e journée a toutefois été bien mouvementée, toujours sous la domination des Toyota, que seul Neuville parvient à plus ou moins suivre, comme en attestent ses 2 meilleurs temps, les seuls qui ne reviennent par à une GR Yaris.

ES9ES10ES11ES12ES13ES14Meilleurs Performers / Leader(s)ClassementConclusions

ES9 – Le Fugeret / Thorane-Haute 1

  • La spéciale :
    • Déjà utilisée sous diverses formes ;Même tracé que 2022 (ES 9) ;Départ à 830m Alt. puis montée jusqu’à 1445m Alt. (à 11,40 km), avant de redescendre ;Arrivée à 1200m d’altitude ;Temps de référence (2022) : 9’12″8 (Evans / Toyota GR Yaris) ;Spéciale sèche ;Un peu « poussiéreuse » ;Plus glissante sur la fin ;
    • Température fortement négatives (on parle de près de -10°…) ;
  • Rovanperä : scratch (son 2e) ; étend son avance à 4″6 sur Neuville ;
  • Toyota : Triplé (Rovanperä / Evans / Ogier) ;
  • Evans revient à 2″9 de Tanäk ;
  • Ogier assure… ;
  • Neuville 4e (et toujours 1er non-Toyota) ;
  • Sordo toujours pas dans le coup… ;
  • Katsuta : Passe Sordo pour la 6e position ;
  • Loubet tape arrière droite dans dernier virage ; bras de suspension et support de moyeu cassés ;
  • WRC2 : Gryazin (Škoda Fabia RS Rally2) continue de donner le rythme ; nouveau scratch devant Rossel (Citroën C3 Rally2) et López (Hyundai i20 Rally2).

Faits de course majeurs

  • Loubet : abandon (devrait repartir en SupeRally.

ES10 – Malijai / Puimichel 1

  • La spéciale :
    • Également beaucoup utilisée dans les années 80-90, sous ce même nom et aussi sous Le Chaffaut, puis reprise en 2020 ;
    • Même version qu’en 2020 ;
    • Départ dans la vallée, sur la Départementale D8, le long de La Bléone (env. 480m alt.), puis après un arrière-gauche à 5.7 km, ascension jusqu’à un peu plus de 800m Alt. vers les 13 km ;Arrivée vers 730m Alt.Temps de référence (2020) : 9’53″4 (Ogier / Toyota Yaris WRC) ;
    • Considérée comme la plus belle spéciale de cette édition 2023 ;
  • Excellent grip selon les pilotes ;
  • Toyota : Et encore un triplé (Ogier / Evans / Rovanperä) ;
  • Ogier : 7e scratch depuis le départ ;
  • Evans : Reprend la 4e place à Tanäk ;
  • Neuville ne peut toujours rien derrière les GR Yaris… ; paraît résigné ;
  • Lappi beaucoup plus satisfait qu’hier ;
  • WRC2 : Scratch de López (Hyundai i20 Rally2) pour 0″9 devant Rossel (Citroën C3) ; Lefebvre (Citroën C3) ne semble plus dans le coup et n’est plus qu’à 8″6 de Lopes ; manifestement, Gryazin (Škoda Fabia RS Rally2) gère son avance (37″1).

Faits de course majeurs

  • Tanäk : Souci de direction assistée ;
  • O. Solberg : Touchette arrière gauche ; perd 1’45 » sur Gryazin et 4 places au général.

ES11 – Ubraye / Entrevaux 1

  • La spéciale :
    • Dernière partie (à partir de La Serre) identique à ES 5 et 8 (hier (Briançonnet / Entrevaux)Départ avec ascension de 7 km jusqu’à environ 1.100m Alt. (passage de 3 jumps dans portion étroite), puis descente de distance équivalente, avant de remonter un peu pendant 1.5 km (850m. Alt.), puis de plonger pour le final ;
    • Arrivée à moins de 570m Alt. ;
  • Toyota : Nouveau triplé… ;
  • Rovanperä :3e scratch sur ce rallye ;
  • Neuville : n’a plus que 12″4 d’avance sur Evans ;
  • Tanäk : Toujours souci de direction assistée ;
  • Sordo : Souci avec le système hybride ;
  • WRC2 : Gryazin (Škoda Fabia RS) encore et toujours… ; 2e au général, Rossel (Citroën C3) est à 43″5.

ES12 – Le Fugeret / Thorane-Haute 2

  • La spéciale :
    • Apparition de gravier sur la route ;
    • Adhérence apparemment limitée vers le milieu de la spéciale… ;
  • Neuville :
    • 1er scratch du week-end, non-Toyota et Hyundai ;
    • Améliore de près de 5″0 le chrono de Rovanperä au 1er passage ;
    • Reprend 1″1 à Evans ;
    • 111.6 km/h de moyenne ;
  • Les 4 Toyota suivent Neuville (Evans à 1″1, Rovanperä à 2″9, Ogier à 3″4 et Katsuta à 5″8) ;
  • Lappi : Crevé arrière droite ; perd 35″0 sur Neuville ; était plus rapide que Katsuta au 1er partiel ;
  • Sordo : Système hybride fonctionne… ou pas… ;
  • Tanäk : Direction assistée semble moins bien fonctionner quand sinueux et sur la fin des ES (température ?).

Faits de course majeurs

  • Lappi : crevaison.

ES13 – Malijai / Puimichel 2

  • La spéciale :
    • Nettement plus « sale » qu’au 1er passage ;
  • Neuville :
    • 2e scratch ;
    • Reprend 0″2 à Rovanperä (9″3 entre les 2) ;
    • Se fait un peu mal au dos à la réception d’un jump (suivi d’une sorte de cuvette…) ;
  • Ogier : En maîtrise totale…
  • WRC2 : Lefebvre (Citroën C3) sort la grosse attaque pour contenir le retour de Lopez (se fait une chaleur peu avant l’arrivée) mais en vain ; Lopez signe le scratch, reprend encore 2″4 à Lefebvre et revient à… 0″5 au général ; Oliver Solberg précède tous les pilotes WRC2 (2″6 mieux que Lopez).

ES14 – Ubraye / Entrevaux 2

  • La spéciale :
    • Cette fois de nuit avec la magie qui l’accompagne… ;
    • Aussi sèche que de jour ;
    • Beaucoup de gravier… ;
  • Rovanperä : scratch autoritaire ; 5″5 plus vite qu’au 1er passage de jour ! ;
  • Neuville : 2e temps à… 6″7 de Rovanperä ;
  • Ogier : Concède 9″8 à Rovanperä, qui revient à 16″0 du leader (36″ en repartant ce matin) ; estime qu’il n’a aucunement voulu risquer une crever facile à subir sur ce chrono ;
  • Lappi : Satisfait des progrès enregistrés aujourd’hui avec la voiture ;
  • Sordo : Toujours en proie à des soucis avec système hydride ; manifestement mal à l’aise ;
  • O. Solberg : 2″4 plus rapide que Sordo avec une Rally2 (Škoda Fabia RS) ! ;
  • WRC2 : Crevaison pour Gryazin qui perd sur Rossel plus de 30″0 sur Rossel ; écart au général réduit à 15″2 ; Fourmaux (Ford Fiesta) signe son 1er scratch.

Faits de course majeurs

  • Rovanperä : Temps canon !
  • Gryazin : Crevaison

Evolution du jour écart Rovanperä / Neuville

ES 9 – 4″6

ES 10 – 7″1

ES 11 – 12″4

ES 12 – 9″5

ES 13 – 9″3

ES 14 – 16″0


MEILLEURS PERFORMERS / LEADERSHIP

ESNomkmScratchVoitureTempsNombreLeader
ETAPE 1 – JEUDI 19.01.2023
1La Bollène-Vésubie / Col du Turini15,12OgierToyota10’22″91Ogier
2La Cabanette / Col de Castillon24,90Ogier Toyota16’10″82Ogier
ETAPE 2 – VENDREDI 20.01.2023
3Roure / Roubion / Beuil 118,33OgierToyota 9’54″73Ogier
4Puget-Théniers / Saint-Antonin 119,79 Ogier Toyota11’44″74 Ogier
5Briançonnet / Entrevaux 114,55 OgierToyota 8’30″75Ogier
6Roure / Roubion / Beuil 218,33Evans Toyota 9’49″31Ogier
7Puget-Théniers / Saint-Antonin 2 19,79Ogier Toyota  11’38″76Ogier 
8Briançonnet / Entrevaux 2 14,55 RovanperäToyota 8’24″01Ogier
ETAPE 3 – SAMEDI 21.01.2023
9Le Fugeret / Thorame-Haute 116,80RovanperäToyota9’05″52Ogier 
10Malijai / Puimichel 117,31 OgierToyota9’27″1 7Ogier 
11Ubraye / Entrevaux 121,78 RovanperäToyota11’35″73 Ogier 
12Le Fugeret / Thorame-Haute 216,80 NeuvilleHyundai9’01″81Ogier
13Malijai / Puimichel 217,31 NeuvilleHyundai9’27″6 2Ogier 
14Ubraye / Entrevaux 221,78 RovanperäToyota11’30″2Ogier 
ETAPE 4 – DIMANCHE 22.01.2023
15Lucéram – Lantosque 118,82     
16La Bollène-Vésubie / Col du Turini 115,12      
17Lucéram – Lantosque 218,82     
18La Bollène-Vésubie / Col du Turini 2*15,12      
* Power Stage

Ogier : 7 scratches ; Rovanperä : 4 scr. ; Neuville : 2 scr. ; Evans : 1scr.


CLASSEMENT PROVISOIRE ETAPE 3

CLASSEMENT PROVISOIRE ETAPE 3 (matin)

1. Ogier – Landais (Toyota GR Yaris #17), en 2:27’11″5 ;

2. Rovanperä – Halttunen (Toyota GR Yaris #69), + 16″0 ;

3. Neuville – Wydaeghe (Hyundai i20 #11), + 32″0 ;

4. Evans – Martin (Toyota GR Yaris #33), + 56″5 ;

5. Tanäk – Järveoja (Ford Puma #8), + 1’37″3 ;

6. Katsuta – Johnston (Toyota GR Yaris #18), + 2’27″2 ;

7. Sordo – Carrera (Hyundai i20 #6), + 2’30″3 ;

8. Lappi – Ferm (Hyundai i20 #4), + 3’11″4 ;

9. Gryazin – Aleksandrov (Škoda Fabia RS #24), 1er WRC2, + 8’06″1 ;

10. Roussel – Dunand (Citroën C3 Rally2 #21), + 8’21″3 ;


CONCLUSIONS

  • Ogier intraitable ;
  • Toyota clairement au-dessus du lot (ont signé tous les scratches depuis le départ) jusqu’à envisager un triplé ! ;
  • Neuville (ou plutôt la Hyundai i20 !) impuissant face aux Yaris ;
  • Débâcle des Ford Puma ;
  • WRC2 : A la façon d’Ogier, Gryazin inabordable… ;
  • Beau final en perspective pour demain !

 

Publié par Car-Events

rue Basse, 32a 4600 Visé (B) TVA BE0725.827.937

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :