RALLYE MONTE-CARLO 2023 – ETAPE 4

Toyota et Ogier au-dessus du lot

Le mondial des rallyes est désormais bien lancé après cette première manche 2023, qui s’est traditionnellement déroulée au Monte-Carlo. Au-delà du résultat brut, déjà de quoi tirer quelques enseignements…

(22.01.2023 – Marc Lacroix – constructeurs et Car-Events)

Au final, la 2e boucle de la 4e étape du Monte-Carlo n’aura pas vécu de gros rebondissement. Avant de tirer les conclusions de cette 1ère manche 2023 et d’envisager les perspectives pour la suite de la saison, ci-dessous, reparcourons le déroulement de cette journée spéciale par spéciale.

ES15ES16ES17ES18Meilleurs Performers / Leader(s)ClassementConclusions

ES 15 – Lucéram / Lantosque 1

  • La spéciale :
    • Cette version de 18.82 km n’a jamais été parcourue (plus courte ou plus longue, dans un sens comme dans l’autre, selon l’édition), donc pas de temps de référence ;
    • Sèche et propre ;
  • Départ des premiers ordre inverse du classement général, avec PY Loubet, de retour en Super Rally, qui ouvre la route ;
  • Ogier : Scratch… pour bien montrer qui est le boss et prouver sa maîtrise du sujet ;
  • Toyota : Nouveau triplé ;
  • Ex-aequo : Evans et Rovanperä tous deux à 2″7 d’Ogier ;
  • Neuville : Tête à queue tout au début et système hybride capricieux ; Evans lui reprend 2″4 ;
  • Lappi : Pas autant en confiance qu’hier sans vraiment savoir pourquoi… ;
  • Sordo : Pénalité 10″ départ « volé » ; Lappi le passe pour la 7e place ;
  • Loubet : Pas de frein à main :
  • WRC2 : Scratch pour Rossel (Citroën C3), qui revient à 10″5 de Gryazin (Skoda Fabia RS) ; Lefebvre passe Lopez pour 0″6 au général.

Faits de course majeurs

  • Neuville : Tête à queue.

ES 16 – La Bollène-Vésubie / Turini 2

  • La spéciale est :
    • La même que ES1, disputée jeudi soir de nuit ;
    • Belle couche de sel sur les dernières centaines de mètres ;
    • Plus glissant que jeudi selon certains ;
  • Rovanperä : Scratch ; maintient la pression ; reprend 1″5 à Ogier ; 14″ de mieux qu’Ogier (ES1) ;
  • Ogier : conserve 17″2 de bon sur Rovanperä ;
  • Evans : Demi-tête à queue dans épingle à 3.3 km ; touche muret sans conséquence ;
  • Sordo : Pas d’hybride… ;
  • Loubet : Beau 5e temps ;
  • WRC2 : Crevaison avant droite pour Lefebvre (Citroën C3) qui perd plus de 4’00 » ; 2e scratch d’affilée pour Rossel (Citroën C3) désormais à 9″7 de Gryazin (Skoda Fabia RS).

Faits de course majeurs

  • Evans : Tête à -queue ;
  • Sordo ; Pas d’hybride ;
  • Lefebvre : Crevaison.

ES 17 – Lucéram / Lantosque 2

  • La plupart des pilotes qui jouent le championnat ménagent les pneus pour la Power Stage ;
  • Ogier : Nouveau scratch (0″9 mieux qu’au 1er passage) ;
  • Toyota : Nouveau triplé (Ogier / Katsuta / Rovanperä) ;
  • WRC2 : Gryazin reprend 0″4 à Rossel mais une fois encore, Oliver Solberg le précède (1″0).

Fait de course majeure

  • Loubet : Abandon (mécanique).

ES 18 – La Bollène-Vésubie / Turini 3 – POWER STAGE

  • Ordre départ : 12 premiers en ordre inversé (de Cais à Ogier) ;
  • Rovanperä : Scratch et les 5 points de la POWER STAGE ;  
  • Katsuta : Contre-performance ; perd 58″2 sur le scratch mais conserve sa 6e place ;
  • Tanäk : Dit avoir attaqué à ce point pour la 1ère fois avec la Puma ;
  • WRC2 : Scratch pour Rossel qui reprend 5″6 à Gryazin, qui s’impose pour 4″5.

Faits de course majeurs

  • Katsuta : Suspension arrière gauche cassée en début de spéciale.

MEILLEURS PERFORMERS / LEADERSHIP

ESNomkmScratchVoitureTempsNombreLeader
ETAPE 1 – JEUDI 19.01.2023
1La Bollène-Vésubie / Col du Turini15,12OgierToyota10’22″91Ogier
2La Cabanette / Col de Castillon24,90Ogier Toyota16’10″82Ogier
ETAPE 2 – VENDREDI 20.01.2023
3Roure / Roubion / Beuil 118,33OgierToyota 9’54″73Ogier
4Puget-Théniers / Saint-Antonin 119,79 Ogier Toyota11’44″74Ogier
5Briançonnet / Entrevaux 114,55 OgierToyota 8’30″75Ogier
6Roure / Roubion / Beuil 218,33Evans Toyota 9’49″31Ogier
7Puget-Théniers / Saint-Antonin 2 19,79Ogier Toyota  11’38″76Ogier
8Briançonnet / Entrevaux 2 14,55 RovanperäToyota 8’24″01Ogier
ETAPE 3 – SAMEDI 21.01.2023
9Le Fugeret / Thorame-Haute 116,80RovanperäToyota9’05″52Ogier
10Malijai / Puimichel 117,31 OgierToyota9’27″17Ogier
11Ubraye / Entrevaux 121,78 RovanperäToyota11’35″7Ogier
12Le Fugeret / Thorame-Haute 216,80 NeuvilleHyundai9’01″81Ogier
13Malijai / Puimichel 217,31 NeuvilleHyundai9’27″62Ogier
14Ubraye / Entrevaux 221,78 RovanperäToyota11’30″24Ogier
ETAPE 4 – DIMANCHE 22.01.2023
15Lucéram – Lantosque 118,82OgierToyota12’17″98Ogier
16La Bollène-Vésubie / Col du Turini 115,12 RovanperäToyota10’08″95Ogier
17Lucéram – Lantosque 218,82Ogier  Toyota12’17″09 Ogier
18La Bollène-Vésubie / Col du Turini 2*15,12 RovanperäToyota10’00″56 Ogier 
* Power Stage

Ogier : 9 scratches ; Rovanperä : 6 scr. ; Neuville : 2 scr. ; Evans : 1scr.

CLASSEMENT FINAL

1. Ogier – Landais (Toyota GR Yaris #17), en 3:12’02″1 ;

2. Rovanperä – Halttunen (Toyota GR Yaris #69), + 18″7 ;

3. Neuville – Wydaeghe (Hyundai i20 #11), + 44″6 ;

4. Evans – Martin (Toyota GR Yaris #33), + 1’12″3 ;

5. Tanäk – Järveoja (Ford Puma #8), + 2’34″8 ;

6. Katsuta – Johnston (Toyota GR Yaris #18), + 3’32″5 ;

7. Sordo – Carrera (Hyundai i20 #6), + 3’47″4 ;

8. Lappi – Ferm (Hyundai i20 #4), + 3’51″3 ;

9. Gryazin – Aleksandrov (Škoda Fabia RS #24), 1er WRC2, + 10’03″4 ;

10. Roussel – Dunand (Citroën C3 Rally2 #21), + 10’07″8 ;

CONCLUSIONS

  • Monte-Carlo – trop – propre : pas vraiment vécu coups de théâtre que nous réserve habituellement un Monte-Carlo… et comme on les aime ;
  • Toyota trop fort : Impressionnant tableau de chasse des GR Yaris : 16 scratches sur 18 ES, plusieurs triplés en ES, doublé au général… ;
  • Inquiétudes pour Hyundai ? En dépit d’une attaque maxi de tous les instants, Neuville ne peut rien contre les Toyota ; et que dire de ses équipiers ?
  • Quid de Ford ? : Avec des nouveaux pilotes (Tanäk et Loubet), dont un en début de carrière, difficile de dire où en est la Puma par rapport à la concurrence ? Mais accumulation de pas mal de petits soucis… (notamment assistance de direction) ;
  • Ogier maître à Monaco :  On s’y attendait, il l’a confirmé, sur « ses terres », le Gapençais est intraitable au Monte-Carlo où il remporte sa 8e victoire sur cette manche WRC (9e victoire 2009 en IRC) et égalise Loeb (lui aussi 8 victoires WRC ici) ;
  • Bonne opération pour Rovanperä : Ogier n’est pas prévu sur tout le championnat ;
  • Prétendants au championnat : Rovanperä, Evans et Neuville assurément ; Tanäk à revoir ;
  • Neuville : Un nouveau rallye parfait ! ; aura une belle position en Suède ;
  • Katsuta : Auteur de quelques magnifiques chronos ;
  • Tanäk et Lappi : A revoir avec leur nouvelle équipe (Ford pour le 1er et Hyundai pour le second) ;
  • Loubet : Bons débuts mais malchanceux… ;
  • Moyennes : La plus élevée du rallye a été enregistrée sur l’ES6 (2e passage Col de la Couillole), à 112 km/h (Elfyn Evans). Nous parlons bien de moyenne… ;
  • Croatie : Comme d’habitude, on attendra la Croatie pour y voir plus clair, après les épreuves spécifiques que sont le Monte-Carlo, la Suède sur la neige et la Mexique sur la terre ;
  • WRC2 : Qui pour battre la nouvelle Škoda Fabia RS Rally2 ?

 

Publié par Car-Events

rue Basse, 32a 4600 Visé (B) TVA BE0725.827.937

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :